A l'issu de la représentation donnée à Cassis le 28 janvier 2012

Bonjour !
Je m'étais imposé de ne pas me renseigner avant de venir voir cette nuit arabe.
Et la candide fut époustouflée...
Une telle invite à l'étrangeté et à la créativité pour  donner à la spectatrice/actrice que j'étais la difficulté puis, au fil des mots (on se prend au jeu !) l'envie de  recomposer tous ces petits bouts de solitude, de désirs, de peurs et de rêves...
Avec tant de talent, bravo à tous et toutes !
Ionesco, Beckett... (j'ai pu les interpréter dans mes jeunes années), tous ces "dénonciateurs" de notre société malade... voilà un auteur contemporain que je vais m'empresser de lire, et votre troupe de revenir voir jouer...
Côté cinéma, avez-vous vu "Le Havre" de Aki Kaurismaki ? Comme votre spectacle, un film décalé, poétique à la Tati ou Prévert, avec des séquences surréalistes bien que traitant des petits gestes quotidiens, un conte à miracles dans l'absurde de la vie poussé jusqu'au bout....
Bonne tournée et bonne journée.
Amicalement,
Gipsy